vrijdag , 21 juni 2024
nlfr

[Ligue B] BW Nivelles – Berlare Zele : 3-1

 

 

BW Nivelles (Ligue B) 2014-2015
BW Nivelles (Ligue B) 2014-2015

 

Nivelles – Zele 3-1.

Nivelles aligne Roman Cuvelier à la passe, Gil Hofmans à l’opposite, Charlie Galloy au 4 … 55 ans ensemble soit 18 ans de moyenne d’âge, pas mal … Sébastien Pascolo au 4, Geoffrey Mauroy au libéro, Vincent Lheureux et Nicolas Piraux au centre viennent compléter l’équipe (euh… là on parle de doyenne d’âge…).

Après leur belle et inattendue victoire (2-3) à Vosselaar la semaine passée, les aclots se devaient d’être en confiance mais c’est l’inverse qui se produit. Sans que Zele ne mette une pression insurmontable, ils balbutient leur volley, se permettent de rater 7-8 services, se montrent imprécis dans la relance. Difficile pour Roman de trouver d’autres solutions que de solliciter les ailes à l’attaque et malheureusement, Gil n’y mettra pas un point alors que Sébastien et Charlie varient le bon et le moins bon. Malgré la montée au jeu en fin de set de Nicolas Pourbaix à la distribution et de Guillaume Dussart en lieu et place de Charlie, rien n’y fera… et la claque est sévère 16-25. :vrg:

Les positions de fin de set restent inchangées à l’entame du second, et on sent de la fébrilité dans les rangs des visités. Heureusement, deux paramètres vont influencer le match. Tout d’abord Zele, équipe caméléon, qui cale son jeu sur l’adversaire, devient aussi fébrile que leur hôte. Il s’ensuit durant tout le set un festival de services ratés des deux côtés, spectacle indigne de la ligue B, quatre mains ne suffisant pas à les compter. Second point positif, Nicolas Pourbaix apporte le calme dans la maison, pratique des services courts au « deux », placés, sans effets mais réussis, eux, et qui ont le mérite d’embêter la distribution adverse et poussent à la faute les attaquants visiteurs.

Malgré cela les équipes avancent au marquoir en dents de scie, la réception beaucoup plus fébrile que les semaines précédentes dans le chef de Sébastien et de Geoffrey empêche Nicolas de servir ses centraux. Heureusement, Gil retrouve son efficacité à l’opposite au bon moment et Guillaume n’est pas en reste à l’attaque. A 22-22, Gil sort de sa boîte pour crucifier les flamands 25-22.

La confiance est revenue. Nivelles, dans la foulée de son set victorieux, prend à la gorge son adversaire. Francis Offermans, en charge du scouting, demande à Guillaume de s’impliquer plus en réception pour soulager ses équipiers, ce qu’il fait avec bonheur, générant de beaux enchaînements à l’aile.

Par deux fois, Gil nous gratifie d’une série de services lignes qui mettent à mal la réception visiteuse, il s’ensuit un bombardement en règle des murs de la salle par les ailiers visiteurs qui tombent dans l’excès (les excès de Zele sont bien connus) 😐 . Les locaux atteignent le second temps mort technique avec une belle avance. Nicolas en profite pour redonner de la crédibilité à ses centraux et Nicolas Piraux fait quelques belles percées en demi-tendue.

Deux blocs de Guillaume sur l’opposite et un de Gil sur un ailier sonnent le glas des espoirs visiteurs et un score de 25-15 sanctionne le troisième set et un point de pris dans l’opération maintien.

Le quatrième set voit Nivelles prendre quelques points d’avance et on croit que Zele à les ailes coupées :chi: (j’en profite car les jeux de mots seront plus durs face à Booischot et Kruibeke). Mais Nivelles va craquer à nouveau en réception. Le jeu s’équilibre dès lors et les équipes développent à présent un jeu plus digne de leur série, avec un minimum de fautes au filet. A 18-18, Vincent déploie sa belle carcasse par deux fois pour renvoyer les attaquants adverses à leurs chères études. Le trou est fait mais le mano à mano continue jusque 23-21, moment choisi par Nivelles pour ne plus laisser tomber le ballon, Nicolas Pourbaix concluant sa belle prestation par une attaque en deuxième main, aussi surprenante que maitrisée.

On retiendra la victoire avant tout, 5 points au compteur après deux matchs et surtout, dixit Serge Kerres l’entraîneur, 0 points pour Zele qu’il faut mettre derrière….

A noter encore, anecdotiquement, un contrôle anti-dopage en fin de match, le premier pour mon gamin. Bref, ayant à cœur de bien réussir son examen, il a fait ce qu’il fallait, mêlant eau (un peu) et bières (beaucoup) pour solliciter sa vessie, ce qui a eu pour conséquences, malgré les précautions prises avant le voyage de retour, de devoir s’arrêter pour inonder un parking autoroutier et ma pelouse à l’arrivée…..

Résumé de “Popol” Dussart pour le Bw Nivelles

Check Also

VDK Gent Liga (v)

Liga – Stijn Morand (VDK Gent): “Unieke kans om Belgisch kampioen te worden”

De vrouwen van VDK Gent hebben hun belle beet. Zondag kunnen ze - voor het oog van de televisiecamera's - de titel binnenhalen.

Metanous Nazareth Ladies Promo 1 (v)

Promo – Annelore Schaut (Nazareth): “Tevreden, maar nu wacht nieuwe uitdaging”

Coach Annelore Schaut van Nazareth in Promo 1 trekt na dit seizoen naar Oudenaarde in de nationale reeksen.

Geef een reactie